Budget mensuel d’une voiture : combien ça coûte

Le coût d'un véhicule par mois




Budget mensuel voiture
Quel est le coût d’une voiture par mois ?

On l’entend ici et là, dans les conversations et pourtant on a parfois du mal à le réaliser : “posséder une voiture, ça coûte cher”. On y pense en mettant le plein, une fois dans la semaine ; en signant le chèque que l’on fait au garagiste pour changer ses pneus, mais on oublie souvent d’aligner les chiffres, nous mettant face au budget mensuel d’une voiture.

Pourtant, en additionnant les frais liés à son véhicule, on réalise que le montant annuel approche plus que largement les milliers d’euros. C’est bien simple, selon une étude réalisée en 2016, les Français auraient dépensé entre 5 500 et 6 200 euros pour leur voiture.

Des coûts qui varient d’une région à une autre. À titre d’exemple, c’est en Lorraine qu’une voiture coûte le moins cher à l’année, par contre, en Provence Alpes côtes d’Azur, les prix sont les plus élevés de l’Hexagone. Retour sur les dépenses inhérentes à une voiture et sur le coût mensuel à lui allouer.

Budget mensuel d’une voiture

Voyons les frais dont il faut tenir compte quand on possède un véhicule.

• Le carburant, un poste de dépense régulier mais pas forcément le plus élevé

Budget-carburant

En s’intéressant aux dépenses inhérentes à leurs voitures, les automobilistes Français tendent à se concentrer sur les dépenses de carburant parce qu’il s’agit de dépenses régulières, palpables.

Pourtant à proprement parler, le carburant ne constitue environ que 16% du budget mensuel d’une voiture, soit un peu moins de 100 euros. Évidemment les prix fluctuent d’un modèle de voiture à un autre ; si vous possédez un véhicule hybride, vous pourrez revoir votre budget à la baisse, quand il faut aussi prendre en compte les modifications du prix au litre de du carburant, essence ou diesel.

Bien entendu ce prix calculé dépend également du nombre de kilomètres parcourus dans le mois. Il s’agit d’une moyenne. Pour calculer votre propre dépense mensuelle liée au carburant, il vous faudra avant toute chose, définir le nombre de kilomètres que vous faites chaque mois

• L’assurance, une dépense obligatoire pour le budget mensuel d’une voiture

Calculer le coût mensuel d'une assurance automobile

Parce qu’au titre de la loi, il est impossible de circuler sur un axe de circulation quelconque sans être assuré, tous les automobilistes doivent pouvoir justifier d’une assurance, basée sur des cotisations mensuelles, semestrielles ou annuelles.

Chaque année, c’est ainsi, en moyenne 600 à 1000 euros par an que dépensent les Français pour assurer leurs véhicules. Là encore, il faut parler de fluctuations des tarifs, d’un modèle de motorisation à autre, d’un conducteur à autre et surtout d’une compagnie d’assurances à une autre. Le montant des cotisations est modifié, quand on sait combien cela requiert un effort financier pour les jeunes conducteurs !

Un coût d’assurance qui varie d’une région à l’autre

Le Site Les Furet.com, annonce qu’en 2016, le prix moyen de l’assurance automobile en France hors surprime jeunes conducteurs était ainsi de 629,71 € par an en moyenne. Ce qui représente un coût mensuel d’environ 52 €.

Sur ce poste également, les prix varient d’une région de France à l’autre. Ainsi, le site a communiqué les régions où l’assurance auto est la moins chère :

  1. Bretagne avec une prime annuelle moyenne de 521,78 €.
  2. Pays de la Loire : 538,18 €.
  3. Corse : 544,62 €.

Pas loin derrière, on retrouve la région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes avec une prime annuelle moyenne de 563,21 €.

Du côté des régions les plus chères en matière d’assurance voiture, on retrouve ce top 3 :

  1. Ile-de-France avec une cotisation annuelle moyenne de 720,40 €.
  2. Provence-Alpes-Côte-d’Azur : 717,62 €.
  3. Auvergne-Rhônes-Alpes : 628,27 €.

Les Hauts-de-France-Picardie, se trouve à la 4e place, avec une prime moyenne de 623,94 €.

• Les réparations et l’entretien, un coût conséquent

Coût entretien automobile

Le budget mensuel d’une voiture est largement influencé par le coût des réparations et de l’entretien d’un  véhicule, un poste de dépense souvent négligé. On le réalise au moment où le garagiste qui vient de changer vos pneus ou de faire la vidange de votre véhicule, vous tend la facture…

Pour des frais d’entretien réguliers, garants de la longévité de votre voiture, on compte en moyenne et de manière annuelle, des dépenses comprises entre 900 et 1 600 Euros, soit une moyenne d’environ 100 € par mois. Encore une fois, les prix fluctuent en fonction du modèle de voiture concerné et également des tarifs pratiqués par les professionnels aux alentours de votre secteur géographique.

Les frais d’entretien d’un véhicule plus élevés en l’Île-de-France

Le Site Le Parisien.fr a publié en août 2017 les résultats d’une étude réalisée par le comparateur en ligne de devis iDGarages. Celui-ci a compilé les prix de douze prestations fréquemment réalisées chez les professionnels du secteur, en comparant deux millions de devis réalisés au cours du premier trimestre de cette année, dans plus de 2 000 garages indépendants, agents de marque, centres auto ou enseignes multimarques  en France.




Le résultat de l’étude

Sans surprise, l’Île-de-France se trouve tout en haut des régions les plus onéreuses pour entretenir son automobile. Les garages y sont en effet 15 % plus chers que la moyenne française, à prestation équivalente. Suivent les régions Auvergne – Rhône-Alpes (9 % au-dessus de la moyenne) et Provence-Alpes-Côte d’Azur, qui prend la troisième place du podium.

Tandis que les automobilistes des Hauts-de-France se retrouvent les mieux lotis, avec le moins de frais chez les garagistes : le remplacement d’une pièce y coûtera 11 % de moins qu’ailleurs. La Nouvelle-Aquitaine (- 7 %) et l’Occitanie (- 6 %) remportent la palme des régions les moins chères de France.

Toutefois, cette fourchette de prix ne prend pas en considération les frais engendrés pour des réparations plus lourdes, en cas de dégradation ou de détérioration anticipée d’un véhicule. Dans le cas présent, il faut parfois compter plusieurs centaines d’euros qui viennent alors s’ajouter au budget mensuel/annuel prévu…

C’est pourquoi, il vaut mieux économiser tous les mois environ 100 € afin de pouvoir faire face à ces dépenses le moment voulu.

Les frais annexes au coût mensuel d’une voiture

Frais en plus budget voiture

Enfin, aux différents postes de dépense mensuels les plus courants relatifs à votre voiture, il faudra également ajouter quelques frais annexes.

Dans un premier temps, les personnes ayant souscrit un emprunt pour financer l’achat de leurs véhicules devront ajouter le montant des remboursements.

Les propriétaires de véhicule ne possédant pas de garage seront quant à eux peut-être face à l’obligation de s’acquitter d’un loyer en vue de pouvoir stationner leurs véhicules.

Comptez une dépense annuelle de l’ordre de 450 à 600 euros soit environ 50 € par mois. Enfin, il faudra rajouter le montant total de l’acquittement des péages, une facture qui là encore dépend de modalités personnelles (l’utilisation qui est faite d’un véhicule, le nombre de déplacements au fil d’une année), pour un budget moyen annuel estimé à 200 euros soit environ 16 € par mois.

Une addition mensuelle qui fini par coûter cher

Ainsi, en additionnant tous les postes de dépenses relatives à l’utilisation d’un véhicule sur une année, on entrevoit un coût d’utilisation global des plus conséquents. Il faudra donc être vigilant si vous souhaitez pouvoir diminuer le montant de la facture.

Prenez soin, par exemple, de négocier les conditions de votre assurance, surveillez les promotions sur les équipements automobiles (tels que les pneus d’hiver notamment), quand il est conseillé de prendre le temps de choisir un garagiste pratiquant les justes tarifs !

Résumé sur le budget mensuel d’une voiture

  • Carburant (à recalculer selon votre véhicule et vos besoins) : environ 100 €/mois
  • Assurance : environ 52 €/mois
  • Entretien, réparations : environ 100 €/mois
  • Frais annexes : environ 66 €/mois

Soit un total mensuel d’environ : 320 €

Informations complémentaires

Comment économiser sur l’achat d’une voiture
Comment économiser sur son assurance auto

Avertissement : ce contenu (textes et images) est protégé par Digiprove et par Copyscape contre le vol et le plagiat. Lire nos mentions légales › Mentions légales

Tester Amazon prime 30 jours gratuitement

Miss Futée participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.frir?t=mf1 21&l=ur2&o=8

7 Commentaires

  1. Bonjour Miss futée, et merci pour cet article extrêmement intéressant.

    Je rejoins Yves et Gsol sur le fait qu’il faut absolument prendre en compte la décote et la fiabilité du véhicule ce sont les deux paramètres les plus important mais aussi les plus difficiles à évaluer (perso j’utilise la centrale => https://www.lacentrale.fr/lacote_origine.php ou carbudget => https://www.carbudget.fr)

    Le dernier site est intéressant car il permet d’évaluer aussi la fiabilité. En effet ce qui est compliqué à analyser c’est que plus un voiture vieillit moins sa décote est importante ce qui est un avantage mais sa fiabilité se dégrade également ce qui est un inconvénient.

  2. Avec un peu de retard, je peux apporter ma pierre à l’édifice : ce que voulait dire Yves25, je pense, à propos de l’amortissement, est qu’il faut l’inclure dans le coût mensuel de la voiture pour avoir un chiffre plus pertinent
    Un exemple : j’achète une petite voiture à 15.000€. Je la garde 4 ans, puis je la revends d’occasion. Cette petite voiture d’exemple, j’arrive à la revendre 7.000 €. Donc, sans le coût mensuel calculé de Miss Futée (320 €), elle me sera revenu à 8.000 € en 4 ans, soit 167 € par mois. On arriverait à un coût mensuel « réel » de 487 €.
    Cet amortissement peut vite prendre le dessus avec une plus grosse voiture, disons de 40.000 € à l’achat, que je n’arriverais à revendre qu’à 22.000 € au bout de 4 ans, soit un coût de (40.000 – 22.000) / (4*12) = 375 €. En y ajoutant les 320 €, on tombe sur 695 €.

    C’est pour ça qu’il faut absolument prendre en compte la valeur de revente dans le coût mensuel, car il peut faire changer énormément la donne d’une voiture à une autre.

  3. Bonjour, il faut tenir compte du fait que, bien sûr ce type d’informations doit être adapté à sa propre situation et à l’évolution de certains tarifs…

    Excusez-moi mais votre commentaire est un peu confus. Justement cette zone sert également à apporter des compléments d’informations.

    Bien sûr qu’on ne peut pas être expert en tout, mais encore une fois, chacun peut s’exprimer… Très sincèrement, je ne vois pas très bien où vous voulez en venir mais j’imagine que prendre le temps de rédiger ce long commentaire vous aura défoulé un peu…

  4. Oui, mais certains frais me paraissent surévalués par rapport à une voiture neuve (frais d’entretien et de réparations : elle est garantie, non ?). Pour les autres frais vous n’oubliez pratiquement rien : effectivement il faut compter l’usure des pneus qu’il faudra changer, sans compter l’échange pneus hiver/pneus été, l’assurance, le garage éventuel. Mais comme dit précédemment, vous oubliez un élément vraiment considérable : c’est « l’amortissement » de la voiture. Que vous soyez en crédit ou en paiement cash, n’oublions pas de tenir compte de combien nous avons payé la voiture et pendant combien de temps nous allons pouvoir l’utiliser sereinement, sans frais de garagistes – hors révisions. Et c’est là que le bât blesse… Car n’importe quelle dirigeant de société vous le dira, une voiture coûte beaucoup plus cher qu’elle n’en a l’air parce qu’il sait qu’au bout de 5 ans, et bien il faudra recracher au bassinet, sans réelle possibilité de gagner beaucoup avec sa voiture vieille (déjà de 4 ans ou 5 ans). Et c’est pareil pour les particuliers qui gardent leurs voitures parfois très longtemps (pas de budget pour une neuve), sans se rendre compte que la « vieille » leur coûte un bras. Donc, excusez moi de vous le dire, mais vous n’êtes pas allé au bout de vos recherches. Je pourrais vous démontrer que (hors utilisation professionnelle) une voiture coûte beaucoup plus cher que n’importe quels autres moyens de locomotion correspondant aux besoins, y compris confortables, que nous souhaiterions. Mais nous sommes ainsi : nous aimons partir et revenir à l’heure de notre choix, alors nous acceptons (le plus souvent sans nous en rendre compte) de payer le maximum. La prochaine fois que vous voudrez publier des infos « fiables et de qualité », de grâce, consultez un expert du domaine que vous souhaitez évoquer, et ne vous contentez pas d’une simple analyse d’amatrice basée sur des comparatifs web.

  5. Bonjour, oui tout à fait, nous parlons ici de frais fixes. Si un crédit a été souscrit pour l’achat de la voiture il faut effectivement l’ajouter au budget mensuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page